Serena Williams est la seule femme à figurer sur la liste 2019 de Forbes des athlètes les mieux payés au monde.

Arrivant au 63e rang, Williams compte plus d’une douzaine d’entreprises partenaires et un portefeuille de startups d’une valeur d’au moins 10 millions de dollars, d’après Forbes. Elle a gagné 89 millions de dollars en prix tout au long de sa carrière, soit deux fois plus que n’importe quelle autre athlète féminine.

Forbes classe les athlètes de cette liste en additionnant l’argent des prix remportés durant les compétitions sportives, les salaires et les montants gagnés entre juin 2018 et juin 2019. Les 100 meilleurs athlètes de cette année viennent de 25 pays, couvrent 10 sports et ont gagné un total de 4 milliards de dollars, soit 5 % de plus que l’an dernier.

Williams ne figurait pas sur la liste de Forbes en 2018, ayant pris congé après avoir donné naissance à sa fille Alexis en septembre 2017. Mais ce n’est pas la première fois qu’elle est la seule femme à figurer sur cette liste – elle était numéro 51 en 2017. Aucune femme ne figurait sur la liste en 2018.

L’athlète le mieux rémunéré en 2019 est Lionel Messi, 31 ans, vedette du soccer, qui a éliminé le boxeur à la retraite Floyd Mayweather Jr (qui est tombé de la liste cette année) du premier rang avec 127 millions de dollars de gains – y compris son contrat avec Barcelone, qui le paie plus de 80 millions par année jusqu’en 2020-21, et une entente à vie avec Adidas.

Derrière lui, Cristiano Ronaldo et Neymar le suivent dans les deuxième et troisième places.

Non seulement les athlètes superstars gagnent plus sur les terrains, mais les contrats d’endossement séparent maintenant les ultra-riches des simples riches. Avec 25 millions de dollars, le joueur de cricket Virat Kohli a gagné le moins d’athlètes sur cette liste au cours de la dernière année – une augmentation significative par rapport aux 17,3 millions de dollars gagnés par le 100e rang il y a seulement cinq ans, selon Forbes.

L’étoile du tennis Roger Federer, 5e au classement, a reçu le plus d’appuis, soit 86 millions de dollars l’an dernier de la part de marques comme Credit Suisse, Mercedes-Benz, Rolex et, plus récemment, Uniqlo, une marque de vêtements japonaise.

Le golfeur Phil Mickelson, 48 ans, était l’athlète le plus âgé à figurer sur la liste cette année, tandis que la star du soccer Kylian Mbappe, 20 ans, était la plus jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *