Étant donné que c’est la fin de l’été, courir en plein air est encore synonyme de fortes chaleurs. Si vous vous entraînez en vue d’une course, ou que vous débutez, aller au bout du parcours peut vous sembler long et épuisant. Une solution facile qui vous aidera à atteindre le niveau que vous visez est de varier les parcours. Alors que votre vitesse progressera, il en sera de même pour votre paysage, ce qui créera une évasion mentale pour votre cerveau. Gardez les parcours les plus attrayants pour les journées les plus difficiles.

Voici 5 conseils que les champions de trail utilisent régulièrement pour leurs entrainements de course à pied.

1. Démarrez très proche de chez vous

Vous êtes plus susceptible d’aller au gymnase au coin de la rue que de l’autre côté de la ville, et la même idée s’applique à la course de trail. On vous recommande de choisir un parcours à proximité. Quand vous avez une relation avec vos sentiers locaux, vos montagnes ou votre arrière-cour, c’est vraiment gratifiant. Si vous ne savez pas par où commencer, consultez Google maps ou les sites en ligne. Et en déplacement demandez à des amis ou des connaissances qui vivent dans la région de vous conseiller.

2. Donnez-vous plus de temps

Lorsque vous partez faire un trail, vous n’avez pas besoin de vous chronométrer tout le temps. Il s’agit plutôt d’être dans la nature, de se déplacer sur ses deux pieds et de penser à autre chose. Concentrez vous sur l’effort, le paysage, la suite du parcours. Mais ne cherchez pas tout le temps à quantifier votre performance. L’effort que vous ferez sur la route sera différent de la piste. Certains coureurs préfèrent même ne pas porter de montre, mais si vous voulez voir ce que vous ressentez sur la route, une montre peut vous aider à condition qu’elle ne vous obsède pas : ce doit être une aide, pas un dictat.

3. Porter l’eau

Si vous commencez petit, disons 6 à 10 kilomètres sur les sentiers, vous n’avez probablement pas besoin d’apporter de quoi vous hydrater ou des énergisants. Mais en même temps, une petite bouteille à main, surtout si c’est l’été et s’il fait chaud, est toujours un plus. Vous n’aurez pas besoin de plus d’un litre pour les premiers runs. Ne vous inquiétez pas si vous vous rendez compte que vous détestez courir avec une bouteille d’eau. Vous pouvez opter pour un gilet ou une gourde d’hydratation prévue à cet effet et qu’on trouve dans tous les magasins de sport. C’est bien plus pratique et si vous courrez régulièrement c’est un achat très utile !

4. Moins, c’est souvent suffisant

Lorsque vous choisissez des baskets, vous n’avez pas besoin d’acheter de grosses chaussures de trail spécifiques. Si vous ne faites que commencer, utilisez ce que vous avez l’habitude d’utiliser. Les gens semblent penser qu’ils ont besoin de l’équipement le plus spécialisé et de beaucoup d’adhérence, mais il en faut probablement un peu moins qu’ils ne le pensent. Les kenyans, par exemple, courent régulièrement pieds nus et remportent de nombreuses courses. Optez pour un modèle de chaussures de running confortable mais classique pour débuter. Lorsque vous progresserez, vous pourrez alors choisir un modèle plus évolué, et qui vous correspondra mieux car vous vous connaitrez déjà mieux.

5. Le seuil fatidique des 60/90 minutes

Après 60 ou 90 minutes, on entre généralement dans un niveau supérieur qui nécessite de s’équiper. Un sac est donc souvent utile pour emporter un minimum de choses nécessaires comme des énergisants, de l’eau, un bandage ou cas où, votre portable, clés, un pull après l’effort etc.  Il est très important que le sac vous convienne pour que vous puissiez courir sans rebondissement ni frottement supplémentaire, peu importe que le sac soit plein ou vide. Le Salomon Advanced Sense 5, par exemple, a un intérieur spacieux mais n’est pas surdimensionné. Vous pouvez le vider pendant que vous courez et il ne sera pas encombrant. Conçu pour le trail et ce genre de situations, il sait se faire oublier. Mais à vous de comparer avec ce qui vous conviendra le mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *